Les recours d’Immochan bientôt rejetés, la ferme des Bouillons définitivement sauvée !

La ferme des bouillons à mont-saint-aignan est définitivement sauvée

Menacée d’une démolition imminente par le groupe Auchan, la ferme des Bouillons avait été occupée illégalement à partir de décembre 2012 par un collectif citoyen résolu à empêcher cette destruction.

Auchan, engloutisseur de terres agricolesLa municipalité de Mont-Saint-Aignan avait suivi les occupants dans leur démarche, et fait procéder en janvier 2014 au reclassement du site en Zone Naturelle Protégée, bloquant ainsi tout projet d’aménagement commercial. Après avoir vu rejeté son recours gracieux auprès de la nouvelle municipalité, demandant prolongation de son permis de démolir la société Immochan décidait en juillet 2014 d’attaquer la décision du conseil municipal au Tribunal Administratif, pour « abus de pouvoir ».

L’Association de Protection de la Ferme des Bouillons, la Ville de Mont-Saint-Aignan et les élus de l’opposition ont chacun produit des mémoires en défense, appelant au rejet des demandes d’Immochan.

L’audience publique a eu lieu ce mardi 29 mars. Conformément à ses conclusions, selon lesquelles « la modification du plan local d’urbanisme répondait bien à l’intérêt général« , le rapporteur public a demandé le rejet des demandes d’Immochan, et la condamnation de la filiale immobilière des Mulliez au paiement d’une indemnité de 2 000 € à la ville de Mont-Saint-Aignan pour les frais de justice.

La société Immochan, probablement soucieuse de s’éviter une nouvelle humiliation, avait déjà décidé de retirer ses deux plaintes après avoir pris connaissance des conclusions du rapporteur public.

Le jugement est mis en délibéré et sera rendu dans un mois. L’issue ne fait désormais plus de doute : la ferme des Bouillons est définitivement sauvée, et le travail du collectif citoyen qui l’a occupée et su plaider la cause de sa sauvegarde une nouvelle fois légitimé.

Retenez votre week-end de Pentecôte : nous fêterons cela les 14 et 15 mai prochains, à Ecouis, sur l’éco-lieu « Les Sabots d’Hélène » ! (plus d’infos ici).

Consultez l’article que Paris Normandie a consacré à ce sujet en cliquant ici.

7 commentaires

  • Bravo pour votre combat et félicitations pour votre réussite.

  • MARTINEZ Jean Claude

    Belle réussite, félicitations pour n’avoir jamais rien laché, c’est comme ça qu’on y arrive ! Bel exemple a suivre pour NDDL, ou la non plus on ne lachera rien !

  • Bravo à vous pour votre courage et votre bon sens… belles réussites futures dans vos activités

    merci pour tous….

  • SI le combat inlassable de notre association( APFB) a obtenu pleinement gain de cause, cette dernière a été « spoliée » du lieu emblématique où un projet de vie autant agricole et culturelle était préparé avec nombre de partenaires, dans les conditions que l’on sait….

  • Franck Gilles

    Bonjour,

    Votre ténacité est récompensée. Bravo.
    J’espère que d’autres cas connaitront cette tournure.
    Gilles

  • wowoowowowow

    WOW vous délirez totalement les gars!
    Vous vous félicitez du fait que la ferme subsiste encore, alors que vous vous êtes fait virer comme des malpropres, et qu’une bande de fascistes a repris les lieux. Vous avez opté pour la stratégie la plus policée et bien-pensante qui soit, et des gros cathos d’extrème droite vous enfument (je reste poli mais c’est dur).
    Et en plus vous allez fêter ça. Ils doivent bien se marer les Mégard et autres Vague Normande…Auchan aussi d’aileurs

    • la ferme des bouillons

      L’objectif premier de notre association, lorsque nous avons occupé la ferme en décembre 2012, était de la sauver du bétonnage. Cette perspective pouvait paraître largement illusoire à l’époque, mais nous l’avons fait, grâce à notre stratégie « policée et bien-pensante ». Ne pas être capable de reconnaître (et de fêter) nos victoires, grandes ou petites, serait terriblement démotivant à la longue, ne pensez-vous pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.