Evacuation à l’aube de la ferme des Bouillons – Rassemblement à 17h mercredi 19 août

Expulsion des militants de la ferme des Bouillons

On le sentait venir. Après une nuit et une journée devant la Safer, pour demander un rendez-vous avec son président, Emmanuel Hyest, qui ne nous sera pas accordé, les forces de l’ordre sont entrées en action le 19 août à l’aube pour expulser les occupants des Bouillons.

ferme des bouillons expulsion. Photo : Robin Letellierferme des bouillons expulsion CRS. Photo : Robin Letellier

 

 

 

 

 

 

 

La FNSEA a obtenu ce qu’elle désirait : l’éviction des citoyens qui lui avaient fait l’affront de mettre le nez dans ses petites affaires.

Nous sommes actuellement assemblés devant la ferme. A peine déplacés sur la route, nous avons assisté à l’arrivée sous escorte policière des futurs propriétaires de la ferme, accommpagnés, s’il-vous-plaît, du directeur de cabinet du préfet. Des militants étaient encore présents sur les lieux et ont pu, eux, assister à leur entrée dans la ferme.

Une réunion aura lieu ce soir à 17h pour décider des suites à donner à notre action.Jean-Marc Magda, directeur de cabinet du préfet, accompagne l'arrivée de Baptiste Mégard sur la ferme des Bouillons, le 19 août 2015, alors que l'expulsion des occupants est en cours. Photo : BMBaptiste Mégard arrive aux Bouillons pendant l'expulsion des occupants le 19 août 2015

Arrivée de Baptiste Mégard à la ferme des Bouillons, le 19 août 2015, escorté par les forces de police et accompagné par le directeur de cabinet du préfet, Jean-Marc Magda (à droite).

ferme des bouillons arrivée Baptiste Mégard 19 août 2015

Première entrée de Baptiste Mégard (à gauche) sur la ferme des Bouillons, le 19 août 2015, alors que l’expulsion des occupants est toujours en cours.

15 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.