Le « projet » des Mégard, plagiat du site internet du Bec Hellouin

visuel extrait de la vidéo des Mégard "La ferme des Bouillons évolue"

Dans leur consternante vidéo de présentation, mise en ligne alors que l’expulsion de notre collectif était en cours, la famille Mégard affirmait avoir mené « depuis plusieurs mois » « un long travail bibliographique« , qui les avait convaincu de se lancer dans la permaculture.

Une telle affirmation était en soi affligeante : des « passionnés du végétal » qui apprennent l’agriculture et décident de leurs pratiques agricoles uniquement dans les livres, ce n’est pas très sérieux. Mais c’était surtout faux. Car dans leur projet déposé auprès de la Safer, puis mis en ligne sur leur site internet – qui reprend dans les grandes lignes le projet développé par notre association – la partie consacrée à la permaculture était un simple copier-coller, le plus souvent au mot près, du site internet de la ferme du Bec Hellouin, centre de formation à la permaculture situé dans l’Eure.

Nos acharnés défenseurs de la propriété privée ne semblent pas regardant sur la propriété intellectuelle. La ferme du Bec Hellouin y était d’ailleurs toujours mentionnée, malgré la lettre ouverte de son responsable, demandant que toute mention de sa ferme soit retirée de leur site.

Voici ci-dessous l’illustration de cette contrefaçon, réalisé à partir d’une capture d’écran de leur site internet (cliquer sur l’image pour l’agrandir et pour zoomer). Celui-ci a été modifié peu de temps après la révélation de leur plagiat, mais leur dossier déposé à la Safer au nom de leur entreprise paysagère Œuvre d’arbres, lui ne peut plus être retouché… et gardera donc pour la postérité la trace de cette contrefaçon, de leur paresse et de leur malhonnêteté. On notera qu’ils ne gardent de la permaculture que ce qui les intéresse : ainsi, le partage équitable des récoltes a disparu de leur copier-coller.thibault-megard-baptiste-megard-permaculture-ferme-des-bouillons

 

 

permaculture-megard-ferme-des-bouillons

La permiculture, c’est notre passion. Par Skippy

Le dessin que nous avions partagé à l’époque de notre expulsion est toujours autant d’actualité.

[MAJ 20/03/16] Depuis la publication de cet article, un sympathisant nous a fait remarquer que la page de leur site internet consacré à l’histoire des Bouillons était, elle, un copier-coller mal fichu de l’article Wikipedia consacré aux Bouillons.

3 commentaires

  • Et s’ils venaient aux ateliers d’écriture des Bouillons?

  • Les pauvres . Ils ne savent travailler la terre, ni écrire….et si quelqu’un leur parle de ce texte …mais ils ne comprendront pas … car ils ne savent pas lire.

    Comme le montre leur vidéo, ce sont des « innocents » certes , mais aux mains pleines.

  • Guillaud-FIMBEL

    « Gaya, pardonne-leur, car il ne savent pas ce qu’ils font ! » Ca devrait leur parler !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.