Auchan bafoue l’environnement ET les droits sociaux !


L’association les Amis de la Terre France, en partenariat avec le CRID et Peuples Solidaires, organisent chaque année les prix Pinocchio du développement durable. Ces prix ont pour but d’illustrer et de dénoncer les impacts négatifs de certaines entreprises françaises, en totale contradiction avec le concept de développement durable qu’elles utilisent abondamment.
Auchan figure parmi les « nominés« , les « pires entreprises de l’année 2013 » et vous pouvez voter afin de dénoncer la recherche éhontée du profit, au détriment des droits sociaux en particulier !
Pour voter, rendez-vous sur le site www.prix-pinocchio.org/nomines.php

Découvrez ci-dessous comment Auchan bafoue les droits sociaux !!

Vous pouvez signer la pétition pour l’indemnisation par Auchan des victimes au Bangladesh (lire ci-dessous) en cliquant ici (site de l’association Peuples solidaires – appel urgent).

Auchan : indemnisation en attente au rayon textile !

Auchan : indemnisation en attente au rayon textile !

Le 24 avril dernier, le Rana Plaza, qui hébergeait 5 usines textile, s’effondrait, faisant 1 133 morts et encore plus de blessés. Les victimes y fabriquaient des vêtements pour des marques occidentales, dont Auchan, qui, six mois après, refuse toujours de participer au fond d’indemnisation.
Unique par son ampleur, l’accident du Rana Plaza n’est pas un cas isolé. Ce drame fait une fois de plus la lumière sur la négligence criminelle des multinationales quant aux conditions de travail dans lesquelles sont produits là-bas les vêtements que nous portons ici. Sorties de secours bloquées ou inexistantes, installations électriques défectueuses, bâtiments construits sur des sites non-constructibles ou non adaptés à une activité industrielle : malgré les alertes de la société civile, ces dernières années, plus de 1 000 personnes ont trouvé la mort dans des accidents liés à l’état déplorable des usines.
Avec le drame du Rana Plaza, une pétition soutenue par près de 100 000 personnes en France (1) permet d’obtenir la signature par 89 marques d’un Accord de prévention des incendies et de sécurité des bâtiments au Bangladesh, accord contraignant développé par les syndicats locaux. Auchan, ainsi que Carrefour ou encore Camaïeu l’ont signé. Mais l’indemnisation piétine…
Auchan a reconnu qu’une partie de sa production a été sous-traitée de manière informelle par l’un de ses fournisseurs au Bangladesh à l’une des usines du Rana Plaza, mais ne compte pas remettre en cause ses pratiques d’approvisionnement, ni assumer sa responsabilité, ce qui impliquerait de participer au fonds d’indemnisation. Pour toute réponse, Auchan a annoncé un renforcement des contrôles de sa chaîne d’approvisionnement, et notamment de la « sous-traitance sauvage », dont elle se dit victime (2).
Cette annonce est inadmissible : cette sous-traitance et les conditions de travail déplorables ne sont qu’une conséquence logique de la pression sur les coûts exercée par les entreprises donneuses d’ordres, comme Auchan.
Des réunions ont eu lieu en septembre à Genève et le processus avance tant bien que mal : Camaïeu pour la France, et une dizaine d’autres enseignes y ont participé et se sont engagées à indemniser. Auchan a en revanche brillé par son absence, … et les victimes et leur famille doivent encore attendre pour reprendre dignement leur vie.
En savoir plus:
(1) Appel Urgent de Peuples Solidaires/Ethique sur l’étiquette, lancé à la demande de organisations partenaires bangladaises (syndicats et ONG : NGWF, BCWS etc.) :
(2) Communications officielles d’Auchan sur le sujet, notamment le 23 mai 2013 et le 12 juillet 2013.
Crédit photo : Gordon Welters Article tiré de : www.prix-pinocchio.org/nomines.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.